Richard Amalvy | Stars in Africa, un forum pour promouvoir les jeunes entrepreneurs africains
Des conseils politiques, stratégiques et opérationnels de haut niveau et un accompagnement de dirigeants sur mesure.
Richard Amalvy, raison d'être, branding, stratégie, communication, accompagnement, coaching, événementiel, prospective, gestion de projet, influence, développement organisationnel, organisation, entreprise, fondation, ONG, association, société civile, ressources humaines, leadership, empowerment, dirigeants.
17059
post-template-default,single,single-post,postid-17059,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-title-hidden,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-10.1.1,wpb-js-composer js-comp-ver-5.4.5,vc_responsive

Stars in Africa, un forum pour promouvoir les jeunes entrepreneurs africains

Nairobi, 7 mars 2018 – Le forum Stars in Africa, organisé à Nairobi par l’AGYP powered by Medef, a tenu son pari : ouvrir les yeux sur la vigueur des jeunes entrepreneurs et startuppers africains.

Disruption, système D et marketing digital sont au cœur d’une effervescence industrielle et commerciale qui est révélatrice du potentiel de croissance économique du continent africain. Pour s’en persuader, il fallait être au iHub de Nairobi, ces mardi 6 et mercredi 7 mars. Placé au cœur de Kilimani, un quartier propice à l’innovation, cet incubateur n’a rien à envier à ces homologues européens. Tout est là pour accompagner les jeunes pousses qui s’emparent du marché avec la même pertinence que les géants du web. Le prochain à venir sera-t-il africain ?

L’événement était organisé par l’AGYP, un do-tank qui permet au Medef de regrouper entrepreneurs, institutions, acteurs de l’éducation/formation et associations pour valoriser l’esprit d’entreprise en Afrique.

Répartis en master class, les quelques 800 participants du forum Stars in Africa sont venus partager la vision de l’AGYP : « Faire de la jeunesse les piliers de la croissance inclusive et durable du continent africain ». Invités par le Medef, l’organisation internationale des employeurs et l’Union européenne, venus de plus de 40 pays africains et européens, ils ont échangé sur les axes de croissance suggérés par l’AGYP : agro-alimentaire, villes intelligentes, énergie et environnement, entrepreneuriat culturel, monde digital et technologies.

Présent à l’ouverture du forum, le Président de la république kényane, Uhuru Kenyatta, a déclaré : « L’Afrique s’éloigne du récit d’impuissance et de dur labeur pour s’approcher de celui de la prospérité, ancré sur l’investissement et le commerce. À travers Pierre Gattaz, nous saluons l’engagement de Medef et de la communauté d’affaires française ». De nombreuses entreprises hexagonales sont engagés au Kénya.

Se félicitant de la présence importante des membres du gouvernement kényan, le président du Medef a pour sa part déclaré : « Un événement comme Stars in Africa est très important, car il permet aux entrepreneurs de se rencontrer et de construire des projets ensemble. Et finalement d’être un exemple pour les politiciens ».

Avec Alix Masson, consultante et coach à Nairobi, nous avons assisté l’AGYP et le Medef dans la conception et la mise en œuvre de ce projet, en mobilisant nos compétences en affaires publiques, communication, et coordination événementielle.

Ayant beaucoup écouté et questionné ces jeunes africains, je suis encore plus convaincu que les transferts de compétences industrielles Sud-Nord peuvent s’intensifier : l’innovation en Afrique est éclatante et les capacités de développement endogènes sont évidentes. Ceux qui ont lu Axelle Kabou au milieu des années 90 seront convaincus.

Vivement la deuxième édition de Stars in Africa.

Richard Amalvy

Pour en savoir plus : www.starsinafrica.org